Skip to content

Already 30 years previous, the world dissait aurevoir à la Tchecoslovakia

L’Horloge astronomique de Prague is situated on the façade of the Lodge de ville de l’ancienne capitale de la Tchecoslovakia.
credit score : Pixabay

Dans la nuit du nouvel an 1993, à minuit, deux nouveaux États ont vu le jour: la Tchéquie et la Slovaquie. Deux nouveaux États qui, à l’picture des républiques d’ex-Yougoslavie ou de l’ex-USSR, sont issus d’une union fédérative socialiste: la Tchecoslovakia. Toutefois, contrairement aux autres fédérations multiethniques du “Bloc de l’Est”, la dissolution de l’État tchécoslovaque s’est produite “en douceur” et les relations de half et d’autre de la frontière n’ont jamais été aussi bonnes . 30 ans après, voyage dans un État disparu, la Tchecoslovakia.

C’est à Prague, capitale tchèque et ancienne capitale de la Tchecoslovakia, que le Premier minister tchèque Petr Fiala a donné rendez-vous à son homologue slovaque, Eduard Heger, pour célébrer l’anniversaire de l’indépendance des deux pays. Au program, a efficiency of the Orchestre philharmonique tcheque dans les ors du Rudolfinum. Comme le veut notre temps, les deux protagonistes ont tout de suite posté leur rencontre sur les réseaux sociaux; maître-mot des réactions des internautes tchèques et slovaques : “l’amité“Entre les deux rives de la Morava, fleuve fixant la frontière entre les deux États.

Trente ans après, it’s fascinating to look at the stillness that exists among the many successors of the Czechoslovak État, encore plus aujourd’hui alors that the rest of the États develop into impartial suite à la chute du communisme en Europe possèdent entre eux des relations bien plus tendues, voires conflictuelles. For these examples, he’s remoted from interested by the wars of Yougoslavia the place the modern tensions in Bosnie-Herzégovine and Nord-Kosovo will not be higher than their heritage, or the present wars between Russia and the Ukraine or between l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Briefly, a division that’s an exception for peace of thoughts, once I current it as I handed on the time of the dissolution of Tchecoslovakia.

La Tchechoslovakia, une union voluntaire aux origines pré-communistes

Il n’a pas fallu attended the emergence of communism in Europe for the formation of multiethnical states. In ce qui concerne les Tchecoslovaques, ceux-ci étaient unis sous la couronne habsbourgeoise de l’Empereur d’Autriche, cela depuis 1526 et l’union des couronnes autrichienne, bohémienne et hongroise par un même monarque, l’archduc autrichien Ferdinand de Habsbourg . The nationwide conscience is nearly non-existent in any respect and the nobles and ecclesiastical of those that are alors the territories of Bohême, of Moravie (the 2 provinces formant aujourd’hui la Tchéquie) and of Haute-Hongrie (l’actuelle Slovaquie), converse primarily le Latin, l’allemand, voire dans une moindre mesure le hongrois.

The scenario modifications through the interval of Vormarz (“l’avant mars” in allemand). Throughout this era, les nationalismes s’éveillent, les nobles et élites des totally different empires multiculturelles de l’époques – comme l’Empire d’Autriche ou l’Empire russe – ou aux contraires des territoires divisés à outrance – comme les territoires germaniques ou Italiens qui sont alors composés d’une myriade de cités-États – commencent à réfléchir aux vecteurs nationaux d’identité, ciment d’une véritable communauté nationale. Le mouvement n’échappe pas aux Tchèques et aux Slovaques, ceux-ci étant l’objet d’une double “révolution” : purement nationale et panslave. Les deux provinces ne sont pas égales dans leur “nationwide renaissance”, because of a higher integration, a handed independence and an necessary demographic poid, le mouvement du Vormarz Benefits are developed within the provinces of Bohême-Moravie than within the cells of Haute-Hongrie.

Ce qui será appealé postérieurement le “Printemps des Peuples” a des répercussions sur le traitement des nationalités au sein de l’Empire des Habsbourgs, ainsi que sur l’unité politique des Tchèques et des Slovaques. In impact, the révoltes impose on the central pouvoir of Vienne d’établir a compromise with the deuxième nationalité du pays: les Hongrois. Le compromis austro-hongrois fait resusciter le Royaume de Saint-Étienne et transforme l’Archiduché en Empire d’Autriche-Hongrie. L’unité des Slaves du Nord est brisée: les Tchèques de Bohême et de Moravie are sous l’autorité de la Cisleithanie autrichienne tandis that les Slovaques de la Haute-Hongrie supply partie du Royaume de Hongrie.

Après la Première Guerre mondiale, the défaite of the Triple Entente permet aux nationalités de l’Empire une émancipation menant à l’indépendance d’États-nations “odd faits”, parmi eux, la Tchécoslovakia. The second parliamentary republic of central Europe through the entre-deux-guerres doit faire face à d’importantes minorités alors que l’irrédentisme developpe – allemande dans les Sudètes, mais aussi hongroise, polonaise or ukrainienne. The Czechoslovak democratie s’effondre sous le dépècement du pays par l’Allemagne Nazie, puis par son occupation par l’Union sovietique de 1945 jusqu’en 1989.

Des Tchécoslovaques aux Tchéco-Slovaques

The Tchécoslovaquie devient dès los un État communiste faisant partie integrante du Bloc de l’Est dirigé par l’USSR. Le “bloc” qui avait déjà perdu de son unité avec les crises berlinoise puis hongroise, s’effrite encore un peu plus avec le soulèvement de Prague en 1968. de mettre en place dans le pays un “socialisme à visage humain”. Cette volonté d’émancipation politique insufflée par Prague et soutenue par la inhabitants, faisant craindre une attainable diplomatic émancipation, est réprimée dans le sang par l’entrée des chars du Pacte de Varsovie le 21 août 1968.

The political scenario stays inchangee alors jusqu’à l’effondrement du Bloc amorcé par la chute du Mur de la honte. Laché de toutes elements et sous le coup des critiques de manifestations étudiantes dans l’ensemble des villes du pays, le régime communiste de Prague entreprend une transition vers la démocratie, acte la fin du systeme de parti distinctive, annonce des élections libres et suggest la démission de son gouvernement et de l’ensemble de l’appareil d’État. Václav Havel, homme de lettres et opposant au régime communiste, devient le chief de l’opposition et le symbole de la transition, il reporte les élections et entreprend de réformer le pays, tout d’abord en transformant la Socialist Republic of Czechoslovakia in Czech and Slovak Federal Republic.

Toutefois, a majority of Slovak political leaders expresses a malaise, voire un mécontentement, of the Slovak scenario au sein du nouvel État fédéral. La Slovakia disposes in effet d’une inhabitants deux fois moins nombreuse que la Tchéquie, d’un PIB réduit, et d’une integration et d’un développement conséquent à ce dernier. After lengthy negotiations – notamment dans la ville equidistant aux deux capitales, Brno – l’affaire est tranchée: la Tchécoslovaquie ne survivra pas au XXème siècle qui l’avait vu naître. The choice ne connaît neither session nor referendum however is merely a easy vote of ratification by the a part of the federal meeting. Václav Havel mécontent de la situación, mais consciente de la fragilité de la démocratie retrouvée, démissionne de son poste de Président de la République le temps du processus de la dissolution.

On January 1, 1993, the Tchecoslovaquie is not any higher. Les Tchèques et les Slovaques qui cohabitent dans une même entité depuis 1526 forment désormais deux pays distincts aux relations toutefois pacifiques, cordiales voire fraternelles.Il devient le premier Président de la toute nouvelle République Tchèque au lendemain de la division. Václav Havel turned the primary President of the toute nouvelle République Tchèque.

Des relations pacifiques, soif d’integration européenne

La situación de pleine et entière division ne dure cependant pas. Since 2004, soit une dizaine d’années after leur indépendance, les Républiques tchèque et slovaque enter conjointement dans l’Union européenne (UE). Three ans plus late, in 2007, les deux États integrent l’espace Schengen, plus no frontière matérielle, une liberté de circuler rappelant l’âge d’or de la Tchécoslovaquie est alors attainable. Les citoyens des deux pays peuvent alors se redre des deux côtés de la frontière sans contrôle, discovering a job or monter une entreprise sans discrimination, partir en voyage… Aujourd’hui, une seule distinction persists: la monnaie. Though Bratislava pays in euro, Prague continues to eliminate its personal monnaie: the Couronne tchèque.

30 years after 1993, whereas the Tchéchoslovakia doesn’t exist anymore, the division is just not as totally different from the political plan as from the fabric plan. Alors que les relations entre Bratislava et Prague n’ont jamais été aussi cordiales, les citoyens des deux pays sont, grâce à l’UE, de nouveau réunis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *