Skip to content

The Shoah in 15 movies pour ne pas oublier : fictions, documentaires, histoires vraies

  • MOVIES

Le 27 janvier, se plaza chaque année sous le signe de la mémoire, celle des victims de l’Holocauste. La Shoah a été abordée dans le cinéma polonais depuis la fin de la Segunde Guerre mondiale, pending the periode communiste, puis juste après la chute de l’Union sovietique dans les années 1990. Aujourd’hui encore, des productions portant sur ces histoires poignantes they’re realised. In Polish, il existe deux termes pour décrire la Shoah: « Holocaust » or « holokaust » (mot utilisé to outline le meurtre de masse des Juifs et d’autres peuples) or « zaglada » (complete destruction et le meurtre).

This liste, non-exhaustive comprend des movies et filmes documentaires, classés par dates, polonais (mais pas seulement) qui racontent l’histoire de la lutte entreprise contre les forces d’occupation. These productions are signed by connus et reconnus Polish filmmakers, like Andrzej Wajda, Agnieszka Holland, Paweł Pawlikowski or Roman Polański, but in addition by the moins populares filmmakers, however they can not do something. Debutons with a 1947 movie.

one – ” ostatni stage » (The following stage) – 1947

A Polish movie by Wanda Jakubowska.

Wanda Jakubowska carries a regard sur ce qu’ont vécu les femmes dans les focus camps, de l’arrivée des trains à l’appel, leur sélection, les accouchements dans la boue, et leur départ en camions pour les chambres à gaz. .. with notamment l’actress française, Huguette Faget.

2 – ” Korczak ” – 1990

A German-British-Polish movie made by Andrzej Wajda.

L’intrigue raconte la vie de Janusz Korczak, né Henryk Goldszmit, l’un des plus éminents éducateurs polonais d’origine juive. His biography concentrates on the final years of his life, and consists of the Second World Struggle. C’est un aperçu des réalités de la vie dans le ghetto de Varsovie. Malgré la possibilité de quitter le ghetto et de se cacher du côté « aryen », il fait le choix de rester avec les enfants de son orphelinat.

3 – ” europe europe » (hitlerjunge salomon) – 1990

A French-Polish-German movie made by Agnieszka Holland.

That is the story of Solomon Perel, who emigrated along with his household from Germany to Poland and at last returned to Belarus, où il grandit dans un orphelinat. Lorsque les Allemands assault cet orphelinat, Solomon, grâce à son excellente connaissance de l’allemand, prétend être un Aryen imprisonné par les communistes. Il est ensuite envoyé à Berlin, où il rejoint l’école d’élite de la hitlerjugendqui forme les futurs cadres de l’Allemagne.

4 – Schindler’s Listing (Schindler’s Listing) – 1993

An American movie made by Steven Spielberg

Adaptation du roman « Schindler’s Listing » (Schindler’s Ark) by Thomas Keneally. Oskar Schindler is a German industrialist who got here to Cracovie, a member of the Nazi social gathering. Les juifs sont parqués dans des ghettos et exploités comme primary d’oeuvre bon marché. Oskar Schindler, prêt à tout pour faire revenue, rachetant une fabrique et sur les conseils de son comptable de él, Itzak Stern, recruite à moindres frais des travailleurs juifs, ce qui leur permet d’échapper à la deportation.

5 – ” Pożegnanie z Marią » (Goodbye to Maria) – nineteen ninety 5

A Polish movie made by Filip Zylber

A narrative impressed by the nouvelle du même titre by Tadeusz Borowski (a Polish author who survived the Auschwitz and Dachau focus camps). Pendant l’occupation, Tadeusz et Maria se marient. Employed by a transport firm, Tadeusz saved Sara (a younger girl) from the arrest by a policeman named Cieślik. Tadeusz invited them to son mariage. Le policier harcèle la femme juive. Il begin à lui prometre qu’il ne la livrera pas aux Allemands si elle devient sa maîtresse de ella. Sara n’a pas d’autre choix que de faire confiance au policier.

6 – « Daleko od okna » (Loin de la fenetre) – 2000

A Polish movie made by Jan Jakub Kolski.

Jan et sa femme Barbara essaient sans succès d’avoir un enfant. Mais bientôt, la Seconde Guerre mondiale éclate. Le couple cache une femme juive dans leur appartement, la veuve Regina. A mutual fascination develops between her and Jan, which entails a rapprochement that about it à la grossesse de Régina. Doubly humiliated, Barbara, dans un élan de désespoir et de haine, decides to dénoncer Regina, however lastly the femme de Jan begins to faux that she attends her additionally an enfant…

The music of the movie:

7 – « Pianist » (you piano) – 2002

A French-Polish-German-British movie made by Roman Polański.

Compositeur et pianiste exceptionnel d’origine juive, Władysław Szpilman returned to the Warsaw ghetto. Il gagne de l’argent pour soutenir ses proches de él en jouant dans un café. Malheureusement, ses dad and mom de él, ses frères et sœurs sont bientôt deportés dans un camp de focus, et lui-même parvient miraculeusement à éviter la deportation. Avec l’aide de ses amis de él, il s’échappe du ghetto, mais rencontre alors d’autres difficultés…

8 – « Le Garçon in striped pajamas » (The Boy within the Striped Pajamas) – 2008

A British-American movie made by Mark Herman

Adaptation du roman jeunesse «The Boy within the Striped Pajamas » de l’écrivain irlandais John Boyne, dont le récit se déroule en 1943. Bruno est un jeune berlinois de 8 ans, dont le pere, un brillante officier SS, a été remarque par Adolf Hitler et est envoyé en mission en Pologne, avec toute sa famille… La nouvelle maison de Bruno est peu accueillante, de plus, son père lui interdit de s’en éloigner, sans parler de ces détails étranges, aperçus derrière la forêt: des baraquements, des soldats ainsi que des gens portant tous le meme pajama rayé. Poussé par la curiosité, Bruno goes to search out an enfant juif de huit ans, comme lui, qui s’appelle Shmuel…

9 – « Joanna » – 2010

A Polish movie made by Feliks Falk.

L’histoire émouvante de Joanna, qui travaille dans un café. Elle accueille Róża, une fille rencontrée par hasard. Au départ, Joanna tries to return sa mère de ella qui a été emmenée par les Allemands. Nonetheless, d’different issues come up. Joanna doit trouver une nouvelle supply de revenus et aussi garder secret le fait qu’elle cache une jeune fille juive. Malheureusement, à trigger d’un informateur, son appartement de ella est perquisitionné. An officier allemand découvre son secret de ella…

10 – « W ciemności » (sous la ville) – 2011

A Polish-German-Canadian movie made by Agnieszka Holland.

C’est l’histoire de Leopold Socha, un voleur qui a également aidé des Juifs. Initially pour de l’argent. Nonetheless, an affective lien is rapidly shaped between lui et les personnes qu’il héberge. The movie is an adaptation of the roman « In The Sewers of Lvov » (Within the égouts of Lvov) by Robert Marshall et s’encourage également des mémoires de Krystyna Chiger, décrites dans son livre « Dziewczynka w zielonym sweaterku », « the fille with a pull vert ».

eleven – ” Going » – 2013

A Polish-Danois movie made by Paweł Pawlikowski.

Properly that the historical past of the movie déroule au début des années 1960, il s’agit de la découverte poignante du passé complicé d’une jeune fille qui veut devenir religieuse. Ida rencontre son seul dad or mum vivant de ella, satante de ella Wanda, avant de prononcer ses vœux de ella. Elle apprend de cette dernière qu’elle est juive. This movie reported the Oscar in 2015.

12 – « Azyl » (La Femme du guardien de zoo) – 2017

An American-British-Schèque movie made by Niki Caro.

The intrigue is predicated on the historic historical past of Jan Żabiński and Antonina Żabińska, homeowners of the Warsaw Zoo. Pendant la Segunde Guerre mondiale, ils coopèrent avec le motion de résistance en utilisant les cages et les tunnels secrets and techniques du zoo pour sauver les Juifs de la cruauté Nazie.

13 – « mistrz » (maitre d’) – 2020

A Polish movie made by Maciej Barczewski.

That is the story of the boxer Tadeusz “Teddy” Pietrzykowski, who was despatched to the Auschwitz focus camp in the beginning of the conflict. Pour survivre, pendant les trois années de son séjour, il participe à des combats où sa vie de él est en jeu.

The documentaries :

14 – « Night time and Brouillard » – 1956

A French documentary movie made by Alain Resnais

This documentary movie was made by Alain Resnais, a vu le jour, à l’initiative de l’historien Henri Michel, à l’event du dixième anniversaire de la libération des camps par le Comité d’histoire de la seconde guerre mondiale en 1955. Il revent sur la deportation et les camps d’extermination nazis de la Seconde Guerre mondiale, en utility des inclinations dites « Nuit et brouillard » (Night time and Nebel, ou NN décret du ), dont il tire son titre.

15 – “Shoah” – 1976-1981

A French documentary movie by Claude Lanzmann

This documentary, which lasts earlier than ten days, explodes over the extermination of Jews by the Nazis in the course of the Second World Struggle. Sorti en 1985, il a été tourné dans les années 1976-1981. Des témoins de la Shoah parlent de ce qu’ils ont vécu et de prizes de vues ont été réalisées sur les lieux du génocide. The documentary movie to obtain a César d’honneur in 1986.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *