Skip to content

Une plainte déposée contre des influencers pour escroquerie et abus de confianza

  • WORLD

Ils sont des dizaines à stimer avoir été lésés par des influenceurs. Une motion collective en justice a été engagée par plusieurs personnes qui jugent avoir été arnaquées en investissant dans des produits financiers vantés par de célèbres noms d’Web.

Additionally learn: Six influencers sur dix ne respect par la réglementation sur la publicité et les droits des consommateurs

Deux plaintes collectives réunissant quatre-vingt-huit plaintes conjointes, notamment pour escroquerie et abus de confianza ont été déposées vendredi auprès de la procureure de Paris, a annoncé l’avocat Alexandre Dakos lors d’une convention de presse mondi 23 janvier. Ces plaintes ont été déposées “in opposition to X” mais visent en premier lieu les pratiques du couple d’influenceurs Marc et Nadé Blata « et le réseau qui leur permet de ne pas agir seuls », at-il I defined. Contacted by the AFP, Marc and Nadé Blata didn’t reply instantly.

Ces plaintes font suite à la mise en vente et à la promotion par le couple de deux produits financiers, le NFT Animoon et le canal de buying and selling Blatagang, dans lesquels ont investi des milliers de leurs abonnés, sans en voir les features promis, selon l ‘avocat. For the premiere, it s’agit d’un NFT (non-fungible token« jeton non fongible »), donc d’une œuvre d’artwork virtuelle, et pour la seconde d’un canal Telegram incitant au copy buying and sellingthrough des plates-formes d’investissements qui proposent d’imiter les achats des merchants professionnels pour espérer s’enrichir facilement.

Additionally learn: Article reserved for us Influencers : a secteur ignored by the official chiffres of publicity

First process

In response to M. Dakos, the entire harm is estimated at 6.3 million euros, after « Milliers d’investisseurs ayant perdu de quelques centaines a 100 000 euros » dans ces deux projets. Selon leur avocat, du cupboard Ziegler & Associés, spécialisé dans les arnaques aux cryptomonnaies, il s’agirait d’une arnaque dite au « tapestry » (rug pull, in English). This sketch répandue implies that an apparel developer, parfois à l’aide de la promotion d’influenceurs, des investisseurs vers un nouveau mission de cryptomonnaie, puis retires earlier than the mission ne soit construit, laissant aux investisseurs une monnaie sans valeur.

Lire additionally Turning into riche sur Web sans rien faire : les mirages du « dropshipping »

Marc Blata, who comptabilises greater than 4 million subscribers on Instagram, has acquired a notoriety on social media avec ses « croustis »introduced because the revelations on the world of the téléréalité, the celebrities of rap or of soccer.

The process is « a premiere » Selon le Collectif AVI (aide aux victims d’influenceurs) qui l’a initiée et qui regroupe plusieurs victims présumées du couple Blata. Le collectif déclare dans un communiqué vouloir « Hold in guard the general public sur les risks des promotions de certaines “stars” sans scrupule » et « pointer la passivité des plates-formes » tout en incitant d’autres victims à porter plaine.

The rapper Booba était entered right into a campaign in opposition to the couple Blata in December 2021, repeatedly denouncing the réseaux sociaux le risque d’arnaque autour des produits promus par les influenceurs de Dubai. One different plainte vise the influencer Dylan Thiry, who’s reproached for avoir détourné de l’argent récolté sous forme de cagnottes en ligne avec son affiliation humanitarian de él.

Additionally learn: Article reserved for us Booba’s authorized and advantage vendetta in opposition to the influencer Magali Berdah

Le Monde with AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *